Archives - Édition 2015
Accueil (2018) Programme
du 23 mai
Programme
du 24 mai
Mo
& the Reapers
Mike Greene &
Youssef Remadna
Lenny Lafargue Mr.
Bo Weavil
Nico Duportal
& his Rhythm Dudes
Scène
ouverte
Rensei-
gnements
Partenaires Contact

Haut de page
Mr Bo Weavil







Carrefour du blues en Sumène Artense
Mr Bo Weavil
Carrefour du blues en Sumène Artense
Le 24 mai 2015 - Week-end de la Pentecôte
Mr Bo Weavil est la preuve que le blues des créateurs n'est en rien obsolète et que l'ancrage profond dans le blues traditionnel peut s'accorder avec bonheur à une ouverture vers d'autres horizons musicaux même les plus contemporains comme le hip hop ou l'électro. Mr Bo Weavil - qui s's'apprête à sortir un nouvel opus - le démontrait sur disque avec un excellent et novateur « As A Striving Lonesome Bull » (2013) où le blues à raz de terre, sombre et hypnotique s'ouvrait à des sonorités inattendues venues d'Afrique et aux saveurs hip hop ou rock. Englobant de plus le funk, l'électro ou le folk, le spectre des inspirations de Mr. Bo Weavil est large mais pour autant l'artiste reste un bluesman et l'évolution de sa musique par rapport à celle de Bo Weavil tient plus de la continuité que de la rupture.
Mr. Bo Weavil, c'est en effet le prolongement de Bo Weavil, l'une des plus belles formations hexagonales de blues, aux prestations que rendaient envoutantes leur groove hypnotique et un son poisseux rappelant les années 50. Ben Harper qualifiera d'ailleurs Bo Weavil de meilleur groupe de blues français, lui demandant d'ouvrir pour lui et incluant un titre des français dans une compilation de ses morceaux de blues préférés !
Bo Weavil, ce furent des scènes et premières parties prestigieuses (Ben Harper à l'Olympia, Hugh Laurie à Cognac, Betty Lavette à La Cigale et aux Eurockéennes) partout en Europe mais aussi outre Atlantique. Bo Weavil, ce furent de multiples concerts laissant des publics - grandes scènes ou lieux plus intimes - enivrés, envoutés par des prestations inoubliables.
Avec Mr Bo Weavil ce blues profond dont la puissance émotive demeure intacte s'enrichit d'autres saveurs. Mr Bo Weavil sera au Carrefour du Blues en duo. Sa belle voix charnue, sa guitare électrique, son rack d'harmonica seront complétés par la batterie de Denis Agenet, avec lequel il joue maintenant régulièremant. Ce talentueux et expérimenté musicien est par ailleurs l'un des pivots d'une des formations françaises les plus intéressantes, les Bad Mules.
Carrefour du blues en Sumène Artense
Les musiciens
Matthieu Fromont (chant, guitare, harmonica)
Denis Agenet (batterie)
Parcours
Issu d'une famille de musiciens, Matthieu Fromont est familier des musiques traditionnelles et ethniques du monde entier dès son plus jeune âge. Il s'oriente vers le blues à l'écoute de John Lee Hooker, Lightnin' Hopkins, Muddy Waters et consorts.
Sa carrière débute en one man band en 1993 (propulsé par Lee Hallyday qui lança aussi un certain Johnny). Vincent Talpaert, remarquable rythmicien, qui alterne batterie, contrabasse et washboard le rejoint en 1997. Bo Weavil est parfois complété par le pianiste Ludovic Binet.
Enregistré en Suède, « Early Recordings » parait en 1999. « Midnight Rumble With Bo Weavil » lui succède deux ans plus tard et est distingué Meilleur Disque de l’année aux Trophées France blues, lesquels consacreront également Bo Weavil Meilleur Artiste européen pour 2004.
Le bon accueil du public et de la presse spécialisée leur ouvre les portes des festivals majeurs en Europe et des scènes canadiennes qu'ils foulent fréquemment.
En 2006, parait l'excellent « Mo’ Diggin ». Ben Harper en parle lors de l’émission Le Grand Journal sur canal+ et sélectionne un titre pour une compilation de ses morceaux de blues préférés sortie par EMI  ! Cette promotion ou encore la première partie de Betty Lavette à La Cigale (Paris) et aux Euroquéennes de Belfort confèrent à Bo Weavil une notoriété au delà du réseau blues et lui permet d’accéder aux scènes des Musiques Actuelles.
Vincent Talpaert part pour d'autres horizons (Moriarty) et « Split-Up Blues » en 2009 est enregistré en trio classique. En 2010 Bo Weavil est sélectionné pour représenter le blues français à l’International Blues Challenge de Memphis et remporte l'année suivante le prix Cognac Blues Passion, ce qui lui permet d'ouvrir en 2012 le concert d'Hughes Laurie (Dr House).
Puis Bo Weavil laisse la place à Mr Bo Weavil dont le premier album sort en 2013 chez Dixiefrog : « As A Striving Lonesome Bull ».
Mr Bo Weavil se produit en one man band ou avec un batteur. Son association avec Denis Agenet est assez récente mais semble vouloir se péréniser.
Denis Agenet a une vingtaine d'années de métier. Il a accompagné nombre d'artistes et enregistré avec certains comme Tia, Lonj, Las vargas ou Lil' Red & The Roosters. Une carrière riche qui le voit aussi guitariste (avec les Voodoo Doctors), chanteur et compositeur, en particulier avec les Bad Mules, dont il et un des créateurs. Après « In Your Stall » (2004), le groupe enregistre « Who Drank My Beer? » avec Karl W Davis en 2007 et « Back In Town » en 2011. « Keep Rolling », publié l'an passé, attire spécialement l'intérêt dans la belle discographie de ce « swing an rhythm and blues organ combo ».
Ils en parlent
« Vient ensuite Mr Bo Weavil, échappé de son groupe, Bo Weavil. La solitude du guitariste-chanteur-harmoniciste ne fait que renforcer son côté Delta. (...) Malgré (ou grâce) à un son très (trop) puissant, il arrive à captiver, retournant aux sources de la note bleue, picking et banjo à l’appui. Sa reprise de Catfish Blues ne viendra pas dire le contraire. » Dr Groove (Coup d'Oreille, 2013)

Mr Bo Weavil
Photo ©RBKrecords
« Pendant 1h30, ces Bo Weavil vont revisiter des standards blues mais aussi imposer des titres de leur cru, bien écrits, endiablés qu'il s'agisse de blues survitaminé, de boogie ou mambo un brin sauvage. (...) Les morceaux défilent dans une qualité musicale impressionnante. En fermant les yeux, on se croirait dans un rade surchauffé et brumeux du Mississipi. (...) Moi je dis qu'un tel concert, c'est une grosse claque et un pied pas possible. » Yannick Maquenhen (Froggy's Delight, 2009)

« Matthieu Fromont sait captiver son auditoire par l'intensité de son jeu de guitare et sa voix râpeuse. C'est bien balancé et le public apprécie. Applaudissements nourris ponctuant le dernier titre et rappel assénant un boogie hookerien. Bravo messieurs, vous nous avez fait passer une excellente soirée.  » Jean-Philippe Porcherot (Blues Magazine, 2012)

« Pour moi le clou, non, le bijou de la soirée. C'est un bluesman phénoménal. Il transporte son auditoire dans son univers de Delta Blues grâce à une voix torride. Leur musique vous prend aux tripes et dégage une atmosphère troublante et enivrante. On se croirait dans  l'atmosphère poisseuse et moite des marécages qui longent le Mississippi. » Joël Yves (redjoes.blogspot.fr, 2010)

« Après avoir vu Bo Weavil, ancienne ou nouvelle formule, plusieurs fois, j’étais particulièrement impatient de découvrir Matthieu “Boogie Mat” Fromont en solo. Quelques vidéos dénichées sur le net m’avaient laissé augurer une soirée grandiose. Et bien je n’ai pas été déçu ! » Vleb (Au Pays du blues, 2010)

« Denis Agenet est un batteur atypique qui fait la différence par son sens de l’accompagnement. Il soutient, intervient, propose, suggère… de manière toujours opportune.
Son dynamisme et son talent ont séduit de nombreux artistes internationaux qu’il accompagne régulièrement, Karl Davis et Josh Miller entre autre, ne s’y trompent pas !
Avec différentes formules (Bad Mules, Voodoo Doctors, Lonj Trio…) Denis est un habitué des évènements majeurs du Blues en France et à l’étranger et on comprend pourquoi ! » Michel Rolland (Directeur, programmateur du Cognac Blues Passions)
Mr Bo Weavil - Les vidéos



Écouter Mr Bo Weavil

Mr Bo Weavil sur Internet
www.facebook.com/Mr.BoWeavil

Carrefour du blues en Sumène Artense 2014